FICHE ACTION… QUI N’EXISTE PAS ENCORE !

TAP « NATURE » : les enfants dans les BOIS 

Une première pour le Collectif « Eduquer à la Nature »

La Ville de Gonfreville-l’Orcher (76) a une convention avec l’association CARDERE pour l’encadrement d’ateliers périscolaires sur le thème de la nature. Depuis la rentrée, les TAP se déroulent dans les bois…

Dans les bois, toute l’année
Nous sommes à Gonfreville-l’Orcher près du Havre. Jonathan et Caroline emmènent tous les lundi après-midi, de 15h30 à 16h15 le groupe de 12 enfants dans un petit bois situé à 10 minutes de l’école. L’endroit est sécurisé, pas trop grand, pas trop petit. Le bois présente un peu de relief, une bonne diversité de végétation, des chemins, des cachettes… mais aussi des ronces, du houx, quelques orties !

tap2

Première séance.
Présentations. Jonathan amorce la discussion… « La nature, c’est quoi ? Ça vous fait penser à quoi ? ». Les représentations fusent… « Et dans ce bois, d’après vous, que peut-on faire ? »… Puis, l’activité s’organise : « Vous pouvez aller explorer le bois… Je reste là, je regarde ce que vous faites… ». Instantanément, garçons et filles courent, crient, une branche ramassée devient projectile ou mitraillette… Ça explose, ça grimpe, ça glisse… « Ici, c’est notre cabane, interdit d’entrer… » et au fil de la séance, les enfants prennent leurs repères, les jeux s’apaisent, les activités s’organisent… Et c’est l’heure de partir. Avec la promesse de revenir dès que possible !

tap1 

Jeu autonome
L’idée est de laisser les enfants en jeu autonome. On connait parfaitement l’intérêt de laisser les enfants explorer par eux-mêmes, entrer en contact avec les éléments, s’organiser seul ou à plusieurs, se créer leur propres aventures… Puis revenir vers l’animateur qui, comme par hasard, a un sac bourrés de réponses en cas de question : des boîtes, des loupes, quelques planches, deux ou trois livres…

 

 

 

Une expérience suivie de près
Avant de commencer cet atelier, l’équipe de CARDERE a planché sur un protocole d’observation (à affiner dans les semaines à venir). Jonathan, Caroline, François et peut-être d’autres observateurs qui seront invités, vont procéder à une observation fine du comportement des enfants et vont tenter de mesurer une possible évolution. Enregistrement des observations au dictaphone tout en s’occupant des enfants… et remplissage ultérieur de fiches individuelles. Affaire à suivre…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *