AU LUXEMBOURG

ESCH-sur-ALZETTE : LEUR ECOLE, C’EST LA FORÊT !

COMMUNIQUÉ PAR LE RÉSEAU BELGE « tous dehors ! »

L’école du Brill a adopté un dispositif étonnant : l’école en forêt. Une vingtaine d’enfants ont école tous les jours dans les bois. Peu importe le temps !.

Une partie théorique très intéressante
Quel rapport le très jeune enfant entretient-il avec la nature ? Comment l’accompagner au quotidien dans ses découvertes, et favoriser les expériences positives, ludiques et sensorielles au contact direct de la nature ? L’ouvrage vous donne toutes les clés pour aborder la nature par le jeu et l’éveil avec les tout petits et replace parfaitement l’action dans une vraie perspective d’une éducation à l’environnement. En outre, une partie du livre fait la synthèse des courants éducatifs alternatifs qui nous inspirent… Intéressant.

Un concept étonnant !
Depuis septembre, 24 enfants de l’école du Brill l’expérimentent. «Ce sont des parents qui ont volontairement mis leur enfant dans ce dispositif», insiste Marc Pierrard, de l’école du Brill. Bien sûr, tout est vérifié d’un point de vue sanitaire et sécurité.» Lors de la récente tempête, les agents de l’administration de la Nature et des Forêts (ANF) ont par exemple contrôlé tous les arbres autour du tipi de classe. Eh oui, un vrai tipi d’Indiens ! L’endroit sert de point de rassemblement pour les activités en commun (contes, dessins, appel du matin, etc.).

aa

Comment est née cette idée ?
Seules quelques écoles du nord du pays testent ce dispositif, en vogue dans les pays nordiques. «Tout est parti d’une réflexion des enseignants, explique Marc Pierrard. Nous cherchons toujours de nouveaux moyens pour répondre aux besoins de tous les enfants. Certains écoliers n’ont pas la même faculté de concentration que les autres. Et pas la même énergie non plus!» En clair, des élèves montés sur ressort qui ont besoin de grand air. «Au départ, la réflexion était tournée vers eux : le contact avec la nature assouvirait leur besoin de se dépenser. Puis, on s’est dit qu’il fallait ouvrir l’expérience à tous les enfants qui en avaient envie.»

bbbb

Le même programme qu’en classe
À la rentrée, le Brill a délocalisé en forêt deux classes : une précoce et une du fondamentale (comprenez : une maternelle et une primaire. Depuis septembre, le bus de ces élèves pousse le trajet jusqu’en forêt. «Les horaires sont modifiés, glisse Claude, le professeur. Les enfants sont là de 9h à 12h30 du lundi au vendredi.» Le programme, en revanche, est sensiblement le même qu’en classe : développement de l’autonomie, de l’apprentissage du langage, de la sociabilité, de la sensibilité aux arts plastiques. «Sauf que l’environnement pousse à être plus inventif», assure Tamara, l’éducatrice. Le jour où nous sommes passés, les écoliers faisaient de la peinture sur… glaçons !

Parfois, l’école en forêt prend un aspect très pratique. «L’hiver quand ils arrivent, les enfants commencent par allumer un feu», précise Marc. Cette école en forêt semble à mi-chemin entre l’éducation classique et les scouts. Cinq mois après sa mise en place, l’école en forêt fait l’unanimité. «Nous avons invité les parents à venir la visiter, précise Claude. D’une façon nette, les enfants qui sont ici vont gagner en débrouillardise. Ils sont curieux de tout, l’air les rend vifs, c’est incroyable», confie le professeur qui a travaillé plusieurs années dans un circuit classique. On avoue qu’on reste parfois dubitatif, surtout par un froid pareil. «La commune a eu un rôle moteur dans l’opération», précise le président de l’école. Notamment en payant les combinaisons de ski des petits écoliers !

 

Extrait d’un article de Hubert Gamelon du Quotidien (Luxembourg)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

ENCORE UN OUVRAGE SUR L’EDUCATION A LA NATURE

JOUER AVEC LA NATURE
70 ateliers d’éveil pour les tout petits

On le sait : l’éducation à la nature dès le plus jeune âge est ca-pi-ta-le. Elise Mareuil l’a bien compris et décrit les phénomènes en action avec beaucoup d’acuité et de pertinence. A lire absolument si vous avez dans votre entourage de très jeunes enfants.

Une partie théorique très intéressante
Quel rapport le très jeune enfant entretient-il avec la nature ? Comment l’accompagner au quotidien dans ses découvertes, et favoriser les expériences positives, ludiques et sensorielles au contact direct de la nature ? L’ouvrage vous donne toutes les clés pour aborder la nature par le jeu et l’éveil avec les tout petits et replace parfaitement l’action dans une vraie perspective d’une éducation à l’environnement. En outre, une partie du livre fait la synthèse des courants éducatifs alternatifs qui nous inspirent… Intéressant.

Mareuil

Une foule d’exemples concrets
Vous trouverez dans le livre d’Elise Mareuil quantité d’activités très simples à mettre en œuvre et qui sont toutes au service de l’éveil de l’enfant. Pas besoin d’être spécialiste ; tout est très facile  réaliser… Toutefois, on pourrait aller encore plus loin côté « expériences de nature ». On attend donc avec impatience le nouveau Fichier de jeux sur lequel travaille le Collectif « Eduquer à la Nature » ! Vivement 2017…

 

Qui est Elise Mareuil ?
Elise Mareuil est éducatrice de jeunes enfants, co-fondatrice, co-gérante et responsable pédagogique d’Agapi, réseau de crèches coopératives et écologiques

 

Collection: Hors collection, Dunod

2016 – 240 pages – 170×240 mm

Prix : 15,90 €

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

ACTION POUR LES FAMILLES

UNE FORMATION POUR LES PARENTS

On le sait : les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. Mais en ce qui concerne l’éducation à la nature, ils peuvent parfois se trouver démunis… Le Réseau des CPN de Normandie a repéré que de nombreux parents étaient demandeurs de combines, de démarches et d’exemples d’activités pour accompagner leurs propres enfants dans la nature… D’où l’idée d’organiser une formation : « Parents, éduquez vos enfants à la nature ! ».

 

Une session de 3 séances d’une demi-journée
Le réseau a ainsi assuré une succession de séances auxquelles ont participé un petit groupe de parents… et grands-parents ! Activités sensorielles, jeux naturalistes, un peu de méthodo, un soupçon d’apports de connaissances… Tout ça 100 % dehors dans les bois de St-Laurent-de-Brévedent (76)..

 

Une fusée à quatre étages

Aux dires des participants, la formation a véritablement éclairé les parents qui ont découvert et échangé sur les enjeux de remettre les enfants dehors et de leur re-créer des expériences de nature… Ce que leur ont proposé les formateurs du Réseau des CPN de Normandie : pratiquer le jeu libre en autonomie, savoir repérer les situations propices aux expériences de nature, organiser des activités simples et savoir proposer aux enfants des activités plus naturalistes…

IMG_9316 (Copier)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

AILLEURS EN FRANCE

Animer un club NATURE !

UN NOUVEAU CAHIER TECHNIQUE A LA FCPN

Tout le monde connaît les clubs CPN (les clubs Connaître et Protéger la Nature) et leur maman, le célèbre journal La Hulotte… Or, si la recette pour créer son club est très simple, les responsables des groupes se posent beaucoup de questions sur la conduite du club tout au long de l’année. La FCPN vient de sortir un cahier technique spécial : animer un club !

Un cahier technique qui manquait…
Notre reporter du Collectif l’affirme : « Cela fait longtemps que la fédération des CPN pense éditer un cahier technique spécial Animer un club ». Ca y est, ils l’ont fait et cela donne un document remarquable qui pourrait persuader plus d’un d’ouvrir son propre club CPN.

CT

Un vade-mecum aux petits oignons
Toutes les réponses que se pose celui ou celle qui veut créer son club, de solides repères en pédagogique, les bonnes combines de l’animateur et bien sûr, les principes chers aux CPN : animer dehors, se mettre en contact avec la nature, apprendre la nature ordinaire qui  nous entoure, faire ensemble et agir pour la protéger. On dit souvent que ce sont les recettes les plus simples qui marchent le mieux…

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Ailleurs en Europe

FAIRE LA CLASSE EN PLEINE FORÊT

Nos amis de Tous dehors (en Belgique) nous signalent le reportage d’une chaîne belge sur une classe qui pratique les activités de classe en pleine forêt… Un exemple à suivre ? 

Tous les matins de la semaine…
L’école du Brill de la commune de Esch-sur-Alzette au Grand-Duché du Luxembourg a créé deux classes permanentes pour des petits de 3 à 6 ans. Au programme : les mêmes choses que dans une classe ordinaire, mais en pleine forêt ! Motricité, découverte de la nature, évolution de la forêt, mais c’est que le milieu naturel offre un milliard d’occasion d’apprendre le vocabulaire, l’expression, le vivre ensemble… même les maths ! « Les enfants jouent, se salissent, se dépensent… », dit le reporter. Sans oublier le développement mental et les bienfaits pour la santé.

Image

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

PROMOTION DU PLAN REGIONAL D’ACTIONS

LE COLLECTIF ÉDUQUER A LA NATURE SUR France bleue 

Cet été, France bleue Haute-Normandie diffusait une émission intitulée Bleue Nature. La chaîne a décidé de poursuivre l’émission toute l’année et a ouvert son micro au Collectif « Eduquer à la Nature » qui ne se l’est pas fait dire deux fois. L’émission dure 3 minutes, tous les jours !

Présentation du Plan Régional d’Education à la Nature
Sur la proposition de Pascal Vaillant, l’animateur de la radio, François a pu s’exprimer tous les jours à 12h30 sur les ondes pour présenter le Collectif « Éduquer à la Nature », les structures qui le composent et surtout : le Plan Régional d’Education à la Nature !

A écouter ici !

radio

« La nature nous fait du bien »
La série de petites émissions traite de notre nécessité de reconnexion à la nature, du syndrome de manque de nature, de la nécessité d’emmener les enfants dehors, ce qu’on peut faire faire aux enfants, qu’on soit parents, grands-parents, enseignants , animateurs, nounous !!! A bon auditeur, salut !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

FICHE ACTION 2/2 DU PLAN REGIONAL D’ACTIONS

EN ANIMATION NATURE, ON EST TRÈS… « MALLE » !

Dans la continuité des formations « Débuter en animation nature »


Le Collectif « Eduquer à la Nature » avait depuis longtemps noté une grande offre de malles pédagogiques sur le thème de la Nature dans la région… D’où l’idée d’une formation pour s’initier à l’utilisation raisonnée de ces malles pédagogiques. Quatre jours dans le somptueux cadre de la Maison du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande !

Plus de 20 malles sur la nature
Entre les malles et mallettes pédagogiques proposées par la Métropole, CARDERE, les CPN, la FRAPNA… c’est l’embarras du choix. Mais entre les intentions des concepteurs de ces malles et l’utilisation faite par les emprunteurs ou les acquéreurs, il y a souvent un gouffre. Ainsi est née l’intention d’apporter à des acteurs de l’éducation à la nature une bonne connaissance des malles existantes.

Il y a malle et malle…
En effet, on constate une grande diversité de types de malles… D’où la nécessité de créer une typologie simple afin de mieux s’y retrouver…

Point trop n’en faut…
Car il est facile de tomber dans le piège de l’outil pédagogique qui prend le pas sur le projet de l’utilisateur ! L’objet de cette formation est donc bien d’apprendre à faire de ces malles un outil au service de nos projets et non l’inverse ! Honni soit qui malle y pense…

malle-4

malle-3

malle-2 malle1

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

FICHE ACTION… QUI N’EXISTE PAS ENCORE !

TAP « NATURE » : les enfants dans les BOIS 

Une première pour le Collectif « Eduquer à la Nature »

La Ville de Gonfreville-l’Orcher (76) a une convention avec l’association CARDERE pour l’encadrement d’ateliers périscolaires sur le thème de la nature. Depuis la rentrée, les TAP se déroulent dans les bois…

Dans les bois, toute l’année
Nous sommes à Gonfreville-l’Orcher près du Havre. Jonathan et Caroline emmènent tous les lundi après-midi, de 15h30 à 16h15 le groupe de 12 enfants dans un petit bois situé à 10 minutes de l’école. L’endroit est sécurisé, pas trop grand, pas trop petit. Le bois présente un peu de relief, une bonne diversité de végétation, des chemins, des cachettes… mais aussi des ronces, du houx, quelques orties !

tap2

Première séance.
Présentations. Jonathan amorce la discussion… « La nature, c’est quoi ? Ça vous fait penser à quoi ? ». Les représentations fusent… « Et dans ce bois, d’après vous, que peut-on faire ? »… Puis, l’activité s’organise : « Vous pouvez aller explorer le bois… Je reste là, je regarde ce que vous faites… ». Instantanément, garçons et filles courent, crient, une branche ramassée devient projectile ou mitraillette… Ça explose, ça grimpe, ça glisse… « Ici, c’est notre cabane, interdit d’entrer… » et au fil de la séance, les enfants prennent leurs repères, les jeux s’apaisent, les activités s’organisent… Et c’est l’heure de partir. Avec la promesse de revenir dès que possible !

tap1 

Jeu autonome
L’idée est de laisser les enfants en jeu autonome. On connait parfaitement l’intérêt de laisser les enfants explorer par eux-mêmes, entrer en contact avec les éléments, s’organiser seul ou à plusieurs, se créer leur propres aventures… Puis revenir vers l’animateur qui, comme par hasard, a un sac bourrés de réponses en cas de question : des boîtes, des loupes, quelques planches, deux ou trois livres…

 

 

 

Une expérience suivie de près
Avant de commencer cet atelier, l’équipe de CARDERE a planché sur un protocole d’observation (à affiner dans les semaines à venir). Jonathan, Caroline, François et peut-être d’autres observateurs qui seront invités, vont procéder à une observation fine du comportement des enfants et vont tenter de mesurer une possible évolution. Enregistrement des observations au dictaphone tout en s’occupant des enfants… et remplissage ultérieur de fiches individuelles. Affaire à suivre…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

FICHE ACTION 8/3

DU NOUVEAU, DU CÔTÉ DES CONSEILLERS EN ÉDUCATION À LA NATURE

Le réseau se consolide…

Depuis la naissance du Collectif « Eduquer à la Nature », un réseau s’est mis en place : celui des conseillers en éducation à la nature ! Des acteurs locaux engagés qui œuvrent pour le développement de l’éducation à la nature sur leur territoire.

 

Ca bouge dans les territoires
Mardi 6 septembre, 21 conseillers en éducation à la nature réunis à la Maison des Forêts de Darnétal ont échangé sur leur expérience locale et sur les tendances de l’éducation à la nature dans leurs territoires. De nombreux indices tendent à laisser penser que des projets et des initiatives, des parutions et des prises de position en faveur de l’éducation à la nature voient le jour. Mais pas d’emballement : il reste encore beaucoup à faire…

conseillers

Ne pas baisser la garde
La conclusion de la journée : un conseiller en éducation à la nature est à l’affut de toutes les occasions lui permettant d’aller argumenter ou assister tout acteur éducatif pouvant se lancer dans un projet d’éducation à la nature. La cible : tout le monde ! Les enseignants, les acteurs éducatifs des loisirs, les élus, les techniciens, mais au cours de la journée, il a été aussi beaucoup question des parents.

Ils (elles) rejoignent le réseau…
Elise, animatrice-nature de Entre Terre et Merveilles à Sasseville (76)
« Pour la mission de conseiller, je dirai que c’est stimulant d’un point de vue professionnel, confortant pour l’éducation à la Nature en Normandie mais que ça demande du boulot et un peu de formation (comment aider de manière bienveillante au  montage d’un projet, et surtout quels dispositifs- outils sont à dispositions des publics »

Esther, animatrice à Saveurs et Savoirs
« A Saveurs et Savoirs l’éducation à la nature passe d’abord par l’alimentation. En se nourrissant d’aliments sains, en étant formé sur l’agriculture durable, en découvrant que des plantes sauvages peuvent être un régal, les petits et grands retrouvent progressivement l’envie de nature et la curiosité de la biodiversité. »

Mais aussi : Anne-Sophie, animatrice RAMSAR à la Communauté de Communes de Quillebeuf-sur-Seine (76)
Stéphanie, de l’association Le champ des possibles (76)
Dimitri du CREE (Centre Ressource en éducation à l’environnement) du Lycée de Chambray à Gouville (27)
Vincent, au Conservatoire des Espaces Naturels en remplacement de Julien Dufresne.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

NOUVELLE PARUTION

« Comment élever un enfant sauvage en ville »

Encore un livre qui parle d’éducation à la nature…

 

Avouons que le titre « Comment élever un enfant sauvage en ville » prête à confusion. Le sous-titre n’est guère mieux : « 10 secrets pour faire entrer la nature chez soi ». Dommage : ce livre aussi excellent aurait tout simplement pu s’intituler : « Comment reconnecter les enfants à la nature » car c’est véritablement le propos de cet ouvrage qui s’avale d’un coup et fait une analyse très contemporaine du rapport enfant/nature ! A consommer sans délai et sans modération, puis à offrir à vos amis, votre famille, votre maire, les enseignants de vos enfants, vos voisins… à tout le monde, quoi !

 

On connaît la chanson…
Les enfants d’aujourd’hui ne vont plus dehors (refrain connu), ils passent plusieurs heures par jour devant les écrans. Les responsables ? L’urbanisation, les nouvelles technologies, la peur du danger. Le résultat ? Une montée en flèche du surpoids et des troubles de l’attention. C’est ce que nous nommons aujourd’hui le Syndrome de manque de nature.

Pourtant, les études scientifiques montrent que la nature favorise le développement intellectuel et émotionnel de l’enfant, qu’elle améliore l’estime de soi, réduit le stress, augmente la créativité, stimule les sens… Et il est impensable d’entrevoir les générations futures préserver la planète si nous ne leur apprenons pas à aimer la nature !

Voici un aperçu de quelques éléments du sommaire :
Repenser la nature et l’enfance en des temps périlleux
Qu’est-ce que la nature et en avons-nous besoin ? (C’est quoi la nature ? Besoin de nature ?…)
Découvrir la nature proche
Les éléments de la connexion à la nature (Passeur de nature, l’expérience directe, les bienfaits du récit, l’éloge de la question…)
L’apprentissage sur le terrain
L’amour de la nature selon les étapes de l’enfance
Obstacles et solutions

livre

Des propositions concrètes
Ce livre (d’une grande poésie) est aussi une mine d’idées, de jeux et d’astuces. L’auteur propose 10 secrets pour découvrir et aimer la nature : même en ville, on peut partir à la recherche d’un brin de nature, cultiver un mini-potager ou organiser des clubs de nature avec des voisins. La nourriture est aussi un moyen très efficace : chaque gorgée d’eau, chaque bouchée qui pénètre dans notre corps est la nature. Sortir le soir pour regarder le ciel, c’est comprendre ce que vivent tous les animaux et prendre conscience que nous sommes faits de poussières d’étoiles.

L’auteur
Le Canadien Scott D. Sampson est un scientifique et un vulgarisateur hors pair. Biologiste et paléontologue, spécialiste des dinosaures, il a été conseiller de l’émission Le Royaume des dinosaures sur Discovery Channel et responsable scientifique des dessins animés Le Dino Train. Il est actuellement conservateur du musée de la Nature et de la Science à Denver.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire